Ah c'est toi Invité !
 

Partagez | 
 

 Laïssa Koris, la Rose Sombre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Laïssa
Noble généreux
Noble généreux
avatar

Rêves chuchoté : 95
Date d'inscription : 17/01/2014
Localisation : En train de se creuser la tête dans son bureau...

MessageSujet: Laïssa Koris, la Rose Sombre   Sam 18 Jan - 15:00


Laïssa Koris


« Le silence est toujours un message, écoutez-le. »



SURNOM : Issa
ÂGE : 23 ans
DATE DE NAISSANCE : 17 février
LIEU DE NAISSANCE : Drigo
ORIENTATION SEXUELLE : Peu importe
SEXE : Féminin
RACE : Humaine
GROUPE : Noble généreuse
PARTICULARITÉ : Déteste le bruit sous quelque forme qu'il soit.


Caractère


- Dame Koris ne souhaitant pas prendre la parole, c'est à moi, Val, son majordome, à qui revient l'honneur de présenter Madem-
- Val, moins fort s'il te plait.
- Veuillez m'excuser Mademoiselle... Je disais donc que c'est à moi qu'il revient de vous présenter Dame Koris, aussi connue comme la Rose Sombre par les bardes et ceux leur prêtant attention.
- Où ça un barde ... ?
- Vous pouvez rangez votre arme, il n'y en a pas ici. Tout d'abord, comme vous l'avez deviné, ma maîtresse n'aime pas particulièrement entendre les autres parler, elle aime encore moins prendre la parole et fait souvent des phrases aussi courtes que possibles... À vrai dire, elle ne supporte que peu de bruits, par exemple, les frottements de ses protections ou de son arme quittant et rejoignant son fourreau, mais je pense qu'elle apprécie par nécessité et non par goût.
- J'aime bien.
- Puisque vous l'affirmez, je ne vous contredirai pas. Ce dégoût de la parole ne la rend pas pour autant inexpressive ou inattentive lors de rencontres, elle sait utiliser un langage non verbal très expressif et analyser celui des autres pour deviner au mieux à quoi ils pensent. Rien de magique, juste une question d'expérience. Dame Koris est, comme l'étaient son père et nombre de ses ancêtres depuis des générations, une protectrice de la justice, sachant user de la diplomatie - aussi rarement que possible - tant que le coupable ne mérite pas d'être blessé ou tué.
- Le sang, ça tâche... Et les tâches énervent Soffya...
- Oui c'est vrai qu'elle a déjà mis en pièces trois de vos robes préférées en essayant de faire partir le sang...


Physique


- En parlant de robes, Mademoiselle est quelqu'un de très raffinée, portant le plus souvent des robes en soie et dentelle descendant à mi-cuisses ou aux genoux. Elle possède une garde-robe avec un éventail de couleurs très... Large... Plus de cinquante nuances de rouge et de violet...
- Tu n'aimes pas, Val ?
- E-euh si ! Seulement, vous avez aussi fait remplacer les tapisseries du manoir familial par ces même couleurs...
- C'est tellement beau ~ Et j'avais envie de modernité. Hihi ~
- Euh bon... Continuons... Dame Koris ne sort jamais sans son gantelet d'acier à son bras gauche dont elle se sert parfois comme d'un bouclier. Ce gantelet est d'ailleurs assortit à ses élégantes jambières munies de talons de douze centimètres pour compenser sa petite taille.
- Mensonge...
- Un mètre soixante-trois lorsque nous l'avions mesurée hier.
- Soixante-quatre...
- Quarante-neuf kilogrammes. Une poitrine moyenne pour ne pas dire petite...
- Je t'entends.
- Hum ! D-deux magnifiques saphirs en guise d'yeux et une chevelure courte et dorée coiffée comme le veut la mode avec en prime deux petits rubans placés par les soins de notre chère Soffya et correspondant à la couleur de la robe du jour. Tous les matins en se levant, elle a pour habitude de mettre à ses oreilles deux petites boucles en forme de fleurs du même bleu que ses yeux et à son majeur droit l'anneau de la lignée des Koris transmis entre les générations depuis sa création. Sa rapière, forgée à la même époque que son anneau, est le deuxième trésor de la famille. Les bard... "Conteurs itinérants"... Racontent qu'il s'agirait d'une lame sacrée offrant à son porteur, s'il en est jugé digne, la possibilité de manipuler la lumière et les ténèbres afin de purifier les démons... Personnellement, je n'ai jamais rien vu d'autre que la traînée de sang qui précède la fureur de Soffya.
- Ça veut dire que je n'en suis pas digne ?
- Glup ! Euh... Non enfin, ce ne sont que des rumeurs, n'est-ce pas ?
- ...


Histoire


- Passons à présent à sa biographie :
Il y a de cela bientôt vingt-quatre ans, lors d'une froide et sombre nuit d'hiver, résultant de l'union du Comte Antoine De Koris et de la Duchesse Emiliane D'Elarne, naquit Laïssa Emiliane De Koris, unique et dernière héritière de la lignée De Koris. Son éducation commença à l'âge de cinq ans, on lui enseigna la lecture, la calligraphie, la peinture et aussi le chant et certains instruments. Ses proches racontent que même les sirènes seraient jalouses de sa voix, et je le confirme.
- La suite...
- C'était un compliment ! Vous pouvez lâcher votre fourreau voyons, haha... Hum... C'est à l'âge de six ans qu'elle commença à s'intéresser à l'art de l'escrime, son père n'étant pas du même avis, elle empoigna une épée de la salle d'entraînement, forçant son père à se défendre. Après s'être lassé des attaques surprises de sa fille, il accepta finalement de devenir son maître d'armes, en commençant par le maniement des armes à une main, enchaînant avec les armes de distance classiques comme l'arc et l'arbalète, puis les armes de jet, et enfin les armes plus lourdes qu'elle a abandonné en attendant de pourvoir les soulever. Seize ans-
- Quinze...
- Aïe...
- Tu as dit "aïe" ?
- Glup ! E-euh n-non, j-j'ai dit "ah oui !"
- Tu as dit "aïe"...
- Hum... Quinze ans... Un jeune homme de dix-neuf ans passait par hasard près du manoir Koris...
- Il fallait le vouloir pour passer aussi près d'un manoir protégé par des gardes et des barrières et perdu au milieu des plaines...
- HUM... Ce jeune homme était perdu et faisait le tour de la maison en cherchant l'entrée afin de demander son chemin...
- L'entrée n'étant pas suffisamment immense pour lui, il trouva la fenêtre de la salle de bain et s'arrêta un court instant devant. La fille du Comte s'étant aperçu de sa présence, elle sortit calmement vêtue d'une serviette afin d'aller renseigner le jeune homme.
- Et n'ayant pas réussi à obtenir une réponse claire de sa part, elle lui remit les... Hum... Les "idées" en place...
- Étrange qu'il ait retrouvé son chemin si vite ensuite, n'est-ce pas ?
- Étrange en effet... Hum... Le lendemain, le jeune homme se proposa en tant que majordome de la famille en guise d'excuses.
- Il s'appelait Val.
- Quelle coïncidence, n'est-ce pas ? Haha...
- Seize.
- Fouh... Merci... Seize ans donc, son père l'inscrivit à un grand tournoi d'escrime où les champions de plusieurs familles réputées se battaient jusqu'au premier sang. Laïssa enchaînait les victoires, humiliant même les plus fines lames de l'Est. Elle remporta la victoire, détrônant la maison d'Afare, en tête du concours depuis plus de dix ans.
- Val... Était-ce une erreur de ma part... ?
- Ne vous blâmez pas, c'était un homme que votre père connaissait, pas vous... En effet, Afare n'ayant pas supporté sa défaite, il engagea un assassin pour se débarrasser des Koris. Le Comte ayant sûrement anticipé un tel événement, il me fit emmener Mademoiselle rendre visite à des cousins éloignés. C'est à notre retour que nous vîmes le Compte et sa femme morts... Le Comte tenait encore sa rapière du bout de ses doigts et son anneau était encore à son majeur. Dame Laïssa passa un long moment agenouillée devant ses parents, pleurant silencieusement... Puis, saisissant délicatement la main de son père, elle en retira l'anneau pour le mettre à son propre majeur et ramassa l'épée. Ensuite, elle partit en me demandant de l'attendre, je vous laisse deviner ce qu'elle était partie faire. Elle revint le soir même aspergée d'un liquide rouge, elle devait au moins avoir vengé ses parents des deux responsables de leur mort pour avoir fait couler autant de sang... Depuis ce jour, la nouvelle Comtesse décida de mettre sa lame au service de la justice, comme ses prédécesseurs, populaire auprès des honnêtes, crainte par les plus malveillants.




______________________





- Huuu... Hé, Issa ? Tu compte pas m'obliger à parler de cette façon dès que t'as pas envie de l'ouvrir quand même... ? As-tu idée des efforts que ça me demande de t'appeler "Mademoiselle" ou encore "Dame Koris" ? Et pourquoi pas "Sa Majesté La Reine" tant qu'on y est ?
- Val... Il y a encore des gens qui nous écoutent tu sais ?
- ... HUHUM ! Et bien, mesdames et messieurs, il est temps pour "Dame Koris" et moi de rentrer au manoir. Je vous souhaite une excellente journée !
- Tu peux arrêter de tousser ? C'est stressant...


© Yamashita sur épicode



Anneau n°6:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lynn
Fonda g
Fonda g
avatar

Rêves chuchoté : 361
Date d'inscription : 28/10/2013
Ligne de vie : 24
Localisation : Ce dirige vers Voran ♥

MessageSujet: Re: Laïssa Koris, la Rose Sombre   Sam 18 Jan - 15:18

J'adore le fait d'avoir pris un perso externe pour expliquer le tout ♥
Rien a redire juste

Validé ♥

Bon Rp parmis nous <3

_________________
Kumi ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://talesofareith.forumactif.com/
Laïssa
Noble généreux
Noble généreux
avatar

Rêves chuchoté : 95
Date d'inscription : 17/01/2014
Localisation : En train de se creuser la tête dans son bureau...

MessageSujet: Re: Laïssa Koris, la Rose Sombre   Sam 18 Jan - 15:29

Merci bien, mademoiselle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Laïssa Koris, la Rose Sombre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Laïssa Koris, la Rose Sombre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une ruelle sombre
» Oscar et la dame Rose
» La fête de la rose à Chaalis
» .Sombre rêve. |.Libre.|
» Rose gage d'amour éternelle et des lys gage de tendresse [Viktor]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Fiches de présentation :: Fiches validées-
Sauter vers: