Ah c'est toi Invité !
 

Partagez | 
 

 [En attente de réponses] Kaëliss, la petite cyborg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kaëliss
Conservateurs
Conservateurs
avatar

Rêves chuchoté : 10
Race : Cyborg rebelle
Date d'inscription : 18/09/2014
Ligne de vie : 26
Localisation : Nichée sur une branche à regarder l’horizon *-*

MessageSujet: [En attente de réponses] Kaëliss, la petite cyborg   Ven 26 Sep - 19:33


Kaëliss Yllia

« Le monde n'est qu'un lieu de transites... On dénoues la ficelle et toutes haines et souffrance disparaissent... dans un flot de larmes. Aussi vite que les fragile Lycoris se fanent. Derrière les voix des ténèbres, aux douzes coups de minuit, la Vengeance sera accomplie. »



NOM/SURNOM : Kaëliss
ÂGE : 23 ans
DATE DE NAISSANCE : 06/08/ ???? (J'avouerais ne pas trop savoir quoi mettre ^^')
LIEU DE NAISSANCE : Drigo
ORIENTATION SEXUELLE : Confère-t-elle vraiment une importance significative à ce que l'on est ? ~ Autrement dit : peut importe pour Kaëliss tant qu'elle se sent bien dans les bras de celui qui l'aura et qu'elle aura choisi.
SEXE : Féminin, du moins semble-t-il, malgré les membres perdus.
RACE : Cyborg
GROUPE Conservateur
PARTICULARITÉ : Un tatouage dans le cou et fleur bleue (Voir les significations dans le physique et l'histoire;) )


Caractère


Auparavant Kaëliss n'était purement et simplement qu'une petite fille sans histoire, calme et attentive, en effet, petite elle ne faisait aucunes bêtises, c'est ainsi que son paternel ne trouvant cela point normal ce décida à lui apprendre quelques tours tel que décrocher le linge propre de l'étendage. De plus, son éducation ne lui permis point d'avoir une once de colère ses parents prônant    une éducation stricte et religieusement rigoureuse.

Au fil du temps et l'adolescence engendrant cela, elle apprit à se manifester un peu plus, (l'exemple le plus parlant restant cette seule fois où elle frappa un de ses camarade d'une claque parce qu'il ne cessait de l'importuner), et ce n'est pas sans compter le climat familial se dégradant qui allait y changer quelque chose.

Ce qui ne changea cependant point fut son amour pour la nature et s'impliqua plus particulièrement dans l'étude de la science des hybrides qu'elle comprenait mais n'en concevait point leur rang auprès de ceux qu'elle appelle des « dealer » et les achète.

Désormais, et par la force des choses Kaëliss, se renferma sur elle-même, restant souriante et protectrice envers ces congénères dans le besoin ce qui ne l'empêche point pour autant de se retrouver dans des situations des plus délicates. En réalité cette jeune fille pris pour habitude, depuis qu'elle se trouve dans un statut de cyborg, de pratiquer certaines techniques : chapardeuse et détective. Se complaisant dans l'idée de secourir sans être vue les personnes dans le besoin, cherchant également à se venger de son ennemi de toujours qu'elle ne retrouvera peut être jamais...
Malgré tout Kaëliss s'accroche à cela et lui permet de surmonter les douleurs de la vie.
Par ailleurs elle n'aime pas parler de son passé qui n'a pourtant pas de très lourd secrets, ce n'est en réalité juste que des mauvais souvenirs pour elle même si elle en apprécie ce qu'elle est devenu, elle pourrait même devenir très sanguine si l'on venait à la pousser à trop en dévoiler. C'est pourquoi, plutôt que de l'exprimer, elle accumule des indices, dans une petite caravane qu'elle s'octroie en guise de lieu de vie, sur ce dernier afin de pouvoir le partager avec les personnes qu'elle juge digne de confiance et qu'elle connaît depuis des lustres, en somme, personne.


Physique


Kaëliss est une jeune femme que l'on peut qualifier de commune. D'une taille dite « normale » d'environ 1m70 elle arbore des atouts que l'on peut apercevoir au niveau de sa poitrine généreuse peur certains, tandis qu'elle serait insuffisante pour d'autre, à vous de décider si un petit 90C vous conviendrait ou non. Mais elle possède également un corps que certains nomme d'athlète par un entretien de celui-ci chaque jour pendant 40 minutes en composant les exercices comme suit : course de 15min, s'en suit un petit entraînement de boxe de même durée et enfin des abdos et de la souplesse. A savoir pourtant que Kaëliss ne se considère point comme tel puisque qu'elle considère ceci comme naturel et que cela lui permet d'échapper à l'ennui et de se défouler, de plus, comment considérez-vous un athlète ? N'est-ce point une personne sur lequel nous en voyons la musculature ? En tout cas ceci en est la vision des choses des sondages, Kaëliss quant à elle n'a point les fameuses tablettes de chocolat, comme on les désignent, leur forme en sont à peine visibles, lui laissant alors une silhouette féminine.

Etant une fille, la majorité en déduirait qu'elle se pomponne, ceci n'en est pas tout à fait faux, Kaëliss apprécie de se faire une beauté, néanmoins celle-ci restera soft en abordant un simple far à paupière beige qu'elle agrémentera sur le bord extérieur de violet pour souligner ses yeux marrons.
Surmontant et accentuant son regard, une chevelure noire aux reflet bordeau-violet, suivant l'inclinaison des rayons du soleil, ondule au gré du vent.
Lorsque ces cheveux son relevés laissant ainsi son cou visible, ils dévoilent un tatouage noir représentant un pissenlit sur le haut de l'épaule droite duquel s'envole des pétales se transformant en papillons en remontant dans celui-ci.

Plus globalement cette jeune femme est habillée d'une combinaison en cuir noir s'ouvrant par le devant à l'aide d'une fermeture éclair. Ces pieds sont accoutrer de bottes beiges remontant jusqu'au genou où elle porte un objet qu'elle s'est fabriqué : des genouillères en métal.
Lors de température fraîche, elle s'accorde un grand châle beige qu'elle s'enroule autour de ses épaule et tombe tel un poncho, mais elle possède également un manteau style trench rouge foncé.
Vous vous dites alors que ceci n'est pas très féminin et vous sous entendez qu'elle n'y arriverait point ? Et bien détrompez vous ! Kaëliss sait se faire désirée en portant une robe noire en cuir (il ne faut pas changer les bonnes habitude) agrémenté d'un perfecto beige, qui possède une ceinture intégrée sur le bas, ainsi que de bottine noire hautes.
Toutefois, le plus voyant restant son bras bionique et ses deux mains articulées mécaniquement par son cerveau, chose rendu possible par des nerfs encore vivant reliés à ce dispositif ajouté. Enfin deux petites plaques en forme de goutte se situe sous ses yeux, qu'elle arrive à dissimuler quand elle en a le temps par un habile tour de main
(maquillage merci <3).

Vous êtes curieux sur le comment elle se retrouve ainsi ? Lisez donc l'histoire alors !


Histoire


Il y a bien longtemps, Kaëliss fût embryon, embryon qui perdura des siècles et des siècles au chaud dans le ventre de sa mère, figée par le temps. En effet, ses parents furent figés par la bonté de la reine envers son peuple. Ceux-ci donnèrent alors naissance, à leur réveil, d'une petite fille. C'était un soir au clair de lune, dans une petite cabane près d'une forêt le temps de s'accoutumer aux changements des nouvelles technologie, ils avaient même commencer à faire construire une maison à Drigo, une région calme, empreinte de la nature. C'est pourquoi ils avaient décidé de donner naissance en ce lieu, seuls, le paternel ayant étudié la médecine il pu aisément aider sa femme sous la lueur de cet astre rond, éclairant de sa lumière blanche une branche d'un arbre à proximité de la fenêtre, où se trouvait un petit écureuil.

Une fois que la petite fille naquit, les années passèrent, la petite famille vécue heureuse et sereinement dans la maison finie, construite sous le contrôle aguerrit de son père, tandis que sa mère, cherchant du travail, sillonnait les alentours. Quelques jours plus tard, elle revint avec une bonne nouvelle, ses recherches avaient payé lui donnant accès à un emploi, non forcément évolué pour certains mais elle appréciait le contact qu'elle avait avec les clients. Il est vrai que serveuse n'était point renommée, pourtant il en fallait et ceci lui permettait de s’émanciper ainsi que d'arranger ses horaires puisque le patron, bien qu'invisible aux yeux des employés autorisait les aménagements.
Le patron de cette boite voulant rester secret de part son statut qui en aurait fait fuir plus d'une, apparemment ce dernier ne serait rien d'autre qu'un démon, fort captivé par cette nouvelle petite protégée qu'il venait d'embaucher. Il s'autorisa alors à l'inviter dans son bureau afin de faire plus ample connaissance, lui proposant alors des services qu'il savait dont elle avait besoin contre quelques petites gâteries.
La mère de Kaëliss rentra un soir soudainement en pleures, son mari tenta par tous les moyens d'apprendre ce qu'il se passait en vain. La jeune maman n'osait sortir aucuns son. Le lendemain, le papa sorti faire des courses, laissant Kaëliss et son épouse seule, cette dernière s'enferma dans la salle de bain. Kaëliss pouvait entendre les sanglots persistants et empêchant le bon fonctionnement de la respiration de sa mère au travers de la porte. La petite futée, âgée alors de 12 ans se réfugia dans sa chambre, lorsque sa mère eu fini de monopoliser cette pièce, les yeux rouges et le poignet couvert de traces rougeâtres, l'enfant se dirigea aussitôt à l'intérieur y trouvant un rasoir ensanglanté et par terre, caché sous la poubelle, une tube. Ce tube, l'objet du délit, la raison qui allait changer la vie de toute la famille. La génitrice attendait de nouveau un bébé.
Ce n'est qu'au repas de midi qu'elle avoua tout à son mari, choqué, il eu besoin de prendre l'air un instant, sa mère l’eut rejoint au bout de quelques minutes, ils parlèrent longuement. Ayant appris les rudiments de cette nouvelle vie, ils savaient ce que cette grossesse engendrerait, malgré tout ils gardèrent l'enfant, pensant que seul l'éducation pouvait faire la personne. Maternelle, elle abandonna son travail, afin d'élever au mieux ses deux enfants, du moins en attendant, d'avoir une grossesse des plus  « normale ». Arrivée à terme, elle accoucha dans le plus grand secret, son fils, mi homme-mi démon, qu'ils dotèrent d'une monture des plus charmante afin qu'il puisse se déplacer aussi vite que possible, permettant d'être le moins vu possible. Celle-ci était quadrupède, du type Kahira, comme les scientifique l'appelle, ici plus connue sous le nom d'Ayane. Petite femelle blanche dégradant sur le bleu au niveau postérieur et possédant une marque d'identification sur l'épaule avant gauche.
Ayane était craintive, elle ne faisait confiance qu'au frère de Kaëliss, son possesseur, malgré qu'elle est connue toute la famille, lui seul réussi à la dompter, elle ne pouvait se déplacer sans lui, et vice versa, fusionnels pourtant, lorsque Caïn jouait avec sa grande sœur, elle ne pouvait s'empêcher d'avoir une once de curiosité pour cette chose qui attirait l'attention de son maître et à qui il donnait beaucoup d'amour. Certainement une attitude des plus normale quand l'on sait que Kaëliss le protégeait de ton son âme et lui apprenait les techniques de défense, ce qui lui valut une perte de sa main gauche, son frère loupant la cible qu'elle tenait de cette main. Il s'en voulu, pleurant toutes les larmes de son corps alors qu'elle tentait de le réconforter et de lui chuchoter que ce n'était pas grave et que leur père allait réparer les dégats.

Après quelques années à refuser les lettres que son ex-patron lui envoyait, celui-ci se déplaça et rendit visite à la famille, saluant alors son 'fils' qui lui cracha à la figure par une aversion pour cet individu dont il connaissait l'identité de part les raisons que lui ont donné ses parents sur sa différence. Ce démon outré par l'attitude que sa progéniture opta envers lui décida de l'éliminer sur le champ, mais Ayane s'interposa. Caïn, ne survit point à l'attaque, tandis qu'Ayane blessée grièvement au flan s'échappa dans une clairière au sein de la forêt. Haineux, le démon ne s'arrêta point là, il décida de refaire mouche en engrossant à nouveau celle qu'il désirait tant et qui avait fait de son fils un bon. Des suites des ces incidents, la famille désormais à trois décida de déménager dans la région d'Esari, ne cherchant point à retrouver la monture de leur deuxième enfant, préférant oublier tous ceci. Malheureusement la mère de Kaëliss n'y arrivait point et demanda alors à son époux de la laisser partir dans l'au delà, ce qu'il accepta à contre cœur, mais il comprenait sa décision, et préférait par ailleurs ceci que de donner de nouveau naissance à cet individu sans cœur.
Ne voulant point assister à ceci Kaëliss quant à elle, qui ne voulait point laisser ses souvenirs à Drogo, parti à la recherche d'Ayane, qu'elle sentait toujours en vie.

En une après-midi, ses recherches firent un flop, ce qui ne la découragea point pour autant, à l'aurore elle vit Ayane près d'un rocher, elle tenta de l'approcher, mais au moindre mouvement celle-ci s'enfuyait restant distante d'au moins 6 à 8 mètres.
Kaëliss décida alors de s'asseoir sur ce rocher en tailleur, fermant les yeux et attendant qu'Ayane vienne d'elle même. Tout ce qu'elle désirait c'était la soigner afin de la ramener avec elle. A l'aube, Ayane n'avait pas bougé d'un centimètre, meurtrie par la faim, la jeune femme âgée désormais de 18 ans décida d'aller en ville pour s'acheter de le nourriture mais également du ravitaillement pour la monture de son frère. Une fois ceci fait, elle retourna sur le lieu qu'Ayane avait choisi comme refuge, laissant auparavant un mot sur la table familial afin que son père ne s'inquiète de trop.
Kaëliss passa plusieurs mois à attendre un signe d'Ayane. Ce qui arriva, lorsqu'elle senti le souffle de cette dernière dans son cou, se tournant en douceur elle tendit la main afin qu'elle puisse reconnaître l'odorat, mais surtout la reconnaître par sa main gauche qu'elle lui tendait, ce souvenir qu'elle pouvait avoir de son maître et celle qu'elle était dans le champ voisin. La bête fit une cri de douleur, Kaëliss bondit alors de son rocher, saisissant tout le nécessaire pour cautériser la plaie, comme son père lui avait apprit.
Soulagée elle se pencha sur Ayane qui pris peur, mais Kaëliss commença à l'enserrer dans ses bras, elle se laissa alors faire, en guise de remerciements. Le chemin pour gagner sa confiance allait être encore long, mais ce qui venait de se passer était déjà un grand pas. Elles rentrèrent toutes deux à la demeure familiale retrouver le père, non étonné de la venue de sa fille en compagnie de cet animal à 4 pattes à qui ils aménagèrent une grange pour qu'elle puisse se reposer et reprendre ainsi des forces.

Tous les jours la jeune femme pris de l'assurance en allant voir Ayane qui commençait à la réclamer de plus en plus en hurlant à la mort le soir parce qu'elle n'était plus en sa compagnie. Au fur et à mesure elles apprirent à sortir ensemble, Kaëliss sur son dos.
Les jours se succédèrent et chacun étaient de plus en plus beaux, vivant de beaux moments de complicité, malgré tout fille unique désormais, elle pensait et repensait toujours à l'attaque de cet homme qui détruisit sa famille, voulant se venger, elle se perfectionna dans les techniques d'attaques et de défenses, une quarantaine de minutes par jour afin de sculpter son corps à l'aide d'Ayane, aussi rapide que l'éclair.

Les années passèrent, son père décéda de vieillesse, cet veille homme décida d'être incinéré et répandu là où il avait connu sa femme, laissant pour simple souvenir une fleur bleue dans un bocal à poisson dont elle ne connait point encore la signification. Kaëliss allait tout faire pour ça, elle se lança alors dans l'apprentissage de l'hybridisme, afin de pouvoir rentrer dans les locaux qui créait ces individus, en vain. Par lecture tout en en voyant l'évolution dans les rues, elle se raisonna à devenir conservatrice, voulant protéger ceux que l'on maltraitait et donner des informations à des gens plus haut placés.
Lors d'une de ses missions impliquant un contrebandier, elle se fit arracher le bras lors d'une séance de torture qu'ils lui ont imposer pour cracher le nom de celui qui l'embauchait, elle n'avait pas été assez rapide et été démasquée dans son rôle de détective. Cet incident lui fit se greffer un bras bionique, les nouvelles technologies évoluant à la moindre seconde.

Depuis elle continue ce job, se faisant plus discrète en apprenant d'Ayane qui sait se déplacer vite, mais également en silence, pour cela elles se sont installées à  Jadergear, une région calme, où peu de monde passe par son état délabré de babioles en tout genre. Depuis son « accident » elle ne vit plus que pour cela, cherchant également des indices sur son passé qu'elle oublie peu à peu, et voulant connaître la raison de son unique héritage : cette fleur bleue.
Qui sait les nouvelles aventures qui va encore lui arriver ?  

La suite en RP *-*

© Yamashita sur épicode

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lynn
Fonda g
Fonda g
avatar

Rêves chuchoté : 361
Date d'inscription : 28/10/2013
Ligne de vie : 24
Localisation : Ce dirige vers Voran ♥

MessageSujet: Re: [En attente de réponses] Kaëliss, la petite cyborg   Dim 5 Oct - 14:53

Je ne trouve rien a redire !
Très bonne lecture ! C'est un plaisir a la lecture ! On voit qu'il y a de la recherche et sa fait plaisir !

Bon je n'ai plus qu'a dire que tu est validé !!

Bon rp parmi nous !

_________________
Kumi ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://talesofareith.forumactif.com/
Kaëliss
Conservateurs
Conservateurs
avatar

Rêves chuchoté : 10
Race : Cyborg rebelle
Date d'inscription : 18/09/2014
Ligne de vie : 26
Localisation : Nichée sur une branche à regarder l’horizon *-*

MessageSujet: Re: [En attente de réponses] Kaëliss, la petite cyborg   Dim 5 Oct - 16:02

Ah, je te remercie grandement de ses quelques lignes que tu as pu écrire ça me touche beaucoup, il est vrai que je me suis bien amusée à faire ma fiche de présentation ^^ (Désolée encore pour le nombre de questions que j'ai pu vous poser par MP !)

Je vais maintenant m'atteler à lire les autres fiches et proposer des RPs qui pourraient éventuellement intéresser (si certains ont lu ma fiche et veulent ils sont les bienvenues pour se manifester d'eux même aussi -ma boite à MP fonctionne parfaitement bien, et je doute que deux personnes ici ne me contre-dise ><).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [En attente de réponses] Kaëliss, la petite cyborg   

Revenir en haut Aller en bas
 
[En attente de réponses] Kaëliss, la petite cyborg
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un retour après une lune d'attente | Pv Nuage Mystérieux et Étoile de Caresse | - The End -
» Kairos Nagao [ En attente d'une validation ]
» Longue attente [Privé WP]
» [REGLES] : Questions/Réponses.
» Quand l'attente se fait longue [PV : Holly] [Clos]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Fiches de présentation :: Fiches validées-
Sauter vers: